Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 08:21

Le Tisserin Gendarme

 

 tisserin gendarme mâle p1

Ordre : passériformes
Famille : plocéidés
Genre et espèce : plocues cucullatus

Le Tisserin gendarme et  un Oiseau massif. L.17 à 18 cm

Mâle : Jaune doré, cagoule noire et rouille, poitrine brune caramélisé, œil rouge, bec noir, court et fort.

Femelle : Face et poitrine jaune-vert, barres alaires jaunes. Sourcil jaune, œil rouge. Bec gris foncé.


Le tisserin gendarme est un oiseau robuste de taille à ce défendre

Il et un peu plus grand qu’un moineau Et un peu plus petit qu’un croupion

Voir les photos ou ils ce trouvent pour le moment en compagnies de perruches royales

Têtes de prunes et un croupion. En Afrique ses bruyantes colonies ne passent pas inaperçues. Les arbres dans lesquels elles sont installées sont couverts de nids, véritables chefs-d’œuvre.
Le tisserin gendarme, avec son œil rouge et, pour le mâle, son éclatant plumage jaune et noir au brun cramoisie (caramélisé) est un tisserin commun en Afrique.

 C’est une espèce hautement grégaire dont la vie entière se déroule au sein d’un groupe.



 

Habitat


Le tisserin gendarme est l’un des oiseaux africains les plus répandus et les plus abondants. Ce n’est pas un oiseau migrateur. Il fut introduit avec succès à la Martinique en 1976, il est originaire de l’Afrique du sud, Madagascar, et de l’Océanie, À son arrivée, il fut localisé dans la  zone sèche littorale de la commune du Prêcheur. Sociable Cette espèce est commune aux abords des implantations humaines, notamment dans l’ouest et le centre de l’Afrique. Le tisserin gendarme peut s’y nourrir dans les cultures et nicher en colonies bruyantes jusque dans les grands arbres des villages. Il vit aussi des abords du Sahara au veld herbeux d’Afrique du Sud et habite des milieux variés où il se montre sédentaire ou erratique. Ces milieux comprennent la savane boisée, les prairies, les cultures parsemées d’arbres et les jardins jusqu’à 2 500 mètres environ. Le tisserin gendarme évite la forêt tropicale dense et, dans les régions arides, se cantonne aux zones marécageuses et aux lisières des boisements. Il apprécie l’eau et ne ce manifeste dans certaines des régions les plus sèches d’Afrique de l’Est que durant les pluies d’été. C’est une espèce animale qui vit en groupe. Il est possible cependant de le rencontrer par couple isolé dans d’autres communes, notamment au Diamant et aux Trois Ilets, dans le sud de l’île. Après les dégâts causés par l’ouragan David en 1979 la colonie n’a pu se développer correctement au Prêcheur. Ainsi, depuis une vingtaine d’années environ, une partie de la communauté s’est déplacée vers les communes du Carbet et de Case-Pilote. La vie de cet oiseau est devenue une attraction  touristique et une curiosité à découvrir

Présence : Introduit. Nord de la Martinique. Prêcheur, Carbet, Case-Pilote.

 

Comportement


Audacieux, bruyant et querelleur, le tisserin gendarme est un oiseau commun qui se remarque aisément. Sa vie s’organise autour des colonies de nidification où les oiseaux se rassemblent et se disputent souvent lors de la restauration ou de l’édification de leur nid. En Afrique centrale, ces colonies sont souvent situées à côté, ou même mélangées avec celles du tisserin noir. Des cas d’hybridation entre les deux espèces ont d’ailleurs été notés.

Comme la plupart des tisserins et moineaux, le tisserin gendarme possède un épais bec conique apte à briser les graines. Il recherche sa nourriture au sol ou dans des arbres. Par endroits, cette espèce est une nuisance, car ses bandes s’attaquent aux cultures ou, parfois, aux fleurs pour leur nectar. Le tisserin gendarme se fait surtout entendre durant la nidification et émet alors un bavardage rêche. Parfois, cependant, toute la colonie se tait. Lorsqu’il rapporte des matériaux de construction à la colonie, le tisserin pousse des cris secs répétés. Son cri d’alarme est un « tzip » aigu.


Reproduction

Les mâles prêts à, nicher portent un plumage éclatant, jaune, marron et noir. En dehors de la saison des nids, ils sont semblables aux femelles.


tisserin gendarme mâle p2 nid

Un véritable artiste 

La particularité de l’oiseau tient dans la méthode de construction du nid. La nidification se fait en groupe. Ainsi, en général du mois de février au mois de novembre, mais la saison de nidification varie à travers la vaste aire de répartition du tisserin gendarme. Dans les régions équatoriales humides, la reproduction peut avoir lieu toute l’année, mais ailleurs elle est bien délimitée. Au Nigeria, par exemple, la nidification se déroule de juin à août alors qu’au sud de l’équateur, en Angola, elle a lieu entre janvier et mars. Chaque mâle commence à bâtir un ou plusieurs nids, souvent au bout des branches dominant l’eau. Il façonne d’abord une armure de longues feuilles ou de lanières de palmes, puis tisse ensuite une sphère autour d’elle. Le tisserin arrache les lanières de palmes en perçant un trou dans la foliole d’une feuille puis en pinçant du bec le bord de la déchirure avant de s’envoler.  Les tisserins réalisent ainsi près d’une centaine de nids avec principalement des fibres de feuilles de cocotier. Après l’accouplement et l’achèvement du nid, le mâle s’en désintéresse. Il en recommence souvent un autre et s’efforce de séduire une nouvelle femelle. De nombreux tisserins gendarmes sont polygames, les mâles ayant, en une même saison, jusqu’à cinq partenaires, et les femelles trois. Dans beaucoup de colonies, les femelles surpassent les mâles.  

 

Le dur travail du mâle qui construit le nid seul et qui et ensuite testé par la femelle. Et que temps que la prétendante na pas fait son choix, le mâle peut donc tresser plusieurs nids avant que celle ci ne fasse son choix, choix dans le quel elle apportera sa touche personnelle  en le garnissant d’herbes fines, de plumes et y pondra 2 ou 3 œufs, L’incubation des œufs et l’élevage des jeunes reviennent à la femelle. Les deux ou trois œufs sont couvés environ deux semaines. Les jeunes s’envolent au bout de trois semaines

 

Souvent, les nids sont construits si près les uns des autres qu’ils semblent constituer un unique édifice. Édifice qui de par son poids entraine la rupture de certaines branches voir de l’arbre.   Il arrive que des nids mal construits se décrochent et tombent sur le sol au pied de l’arbre. L’opportunité vous est ainsi donnée d’admirer de plus près le labeur de tissage. Il est également important d’observer les palmiers des environs, effeuillés par ces oiseaux.

Le couple se repose en dessous ou à côté du nid, dans un petit coin d’ombre. Le mâle est particulièrement bruyant quand les femelles viennent voler au-dessus de lui.

 

 

  tisserin gendarme femelle p2

               Tisserin gendarme Femelle 

 

 

 

    tisserin gendarme femelle p1                  tisserin gendarme mâle p3 nid

 

Tisserin gendarme Femelle                            Mâle confectionnant le nid

                                 

 

 

tisserin gendarme poussin           

Tisserin gendarme. Poussin


tisserin gendarme mâle p4   

                 Tisserin gendarme mâle                             

 

tisserin gendarme mâle p5

 

 Tisserin gendarme mâle

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

compteur de visites html
">

Profil

  • Psittacoms
  • Bonjour à tous est bienvenue ,le but est de partager au mieux ma passion des becs crochus,moyennes et grandes perruches ont pris une grande place dans ma vie, et depuis 2000 des perroquets pionus senilis et  gris du gabon.
  • Bonjour à tous est bienvenue ,le but est de partager au mieux ma passion des becs crochus,moyennes et grandes perruches ont pris une grande place dans ma vie, et depuis 2000 des perroquets pionus senilis et gris du gabon.

Liens Fédérations Ornithologiques

____________________________________

 

 

Rechercher

liens Site d'oiseaux

Catégories

google66b321928c2a6ef8.html